Pour une vie plus saine par Debby Colfer

12 juin 2014

1.Présentation

 

Screenshot-186

 

Voila je me lance ! Je suis une femme plutôt ronde, et qui l’a toujours été, mais j’ai surtout toujours espérer perdre ce surpoids. Nous vivons dans un monde où beaucoup de personne souffre de surpoids. Pourquoi souffrent-ils ? Pourquoi souffrons-nous ? C’est assez simple en fait : nous ne correspondons pas aux critères de beauté actuelle ! Ces critères veulent que nous soyons minces, grand et musclé. De la les gens ce forment à cet idéal et sont malheureux, quant à ceux qui sont effectivement mince, grand et beaux soient en profitent pour rabaisser les autres, soient, de façon inconsciente, lancent des regards curieux. Cela provoque la peur des autres, la peur de soi même, lorsqu’on regarde son reflet dans le miroir.

C’est difficile de perdre du poids, parce que cela signifie changer d’habitude et d’attitude. Pourtant ce n’est pas la motivation qui manque ! J’ai vraiment envie de perdre ce poids. Toute cette graisse que je dois supporter, que je balader et qui me sers d’excuse lorsque je ne veux pas faire de sport, en prétextant que je ne peux pas bouger plus. Non le plus dur, c’est, pour ma part, que je suis seule, et lorsqu’on m’aide je le prends mal, très mal. C’est vraiment quelque chose que je n’arrive pas à accepter.

Depuis plusieurs années, je me dis « aller tu te laisses un an pour perdre 10kg » et bien sure en un an je n’ai rien perdu ! Pourquoi ? Et bien au début, on est très motivé, on perd quatre ou cinq kilos. Et après il y a les fêtes d’anniversaires, les fêtes de fin d’années, et surtout l’été. Les deux ou trois longs mois de l’été sont les plus durs, pour ma part, parce que je ne bouge plus du tout, je fais le légume devant la télé ou sur l’ordinateur en mangeant des glaces ou autres grignoteries… et à la fin de l’été, on a repris cinq ou six kilos. Il s reviennent vraiment très vite.

Mais aujourd’hui, je change de façon de faire ! Le mois dernier je suis allée voir une nutritionniste. J’avais tellement honte de ce que je mangeais que je lui ai mentis. Je ne lui pas avoué que je grignotais dans la journée, que je mangeais une boîte de dix nuggets et pas seulement trois ou quatre, que je mangeais une tablette de chocolats et pas simplement un ou deux carreaux…  Alors que le but s’était quand même de se faire aider, et donc de dire vraiment quel est le problème. Le prochain rendez vous est dans quatre jours, je ne sais pas ce que je vais faire. Elle ne m’avait pas donné de régime en particulier mais quelques directives. Elle va vite se rendre compte que non seulement je n’ai pas tout à fait suivis ses recommandations et en plus que je mange bien plus qu’elle ne l’imagine.  

Il me reste donc quatre jours pour me retenir de grignoter de tous et de rien et manger plus sainement, histoire de ne pas avoir à trop mentir cette fois.

Mon objectif est de ma sentir bien dans ma peau, de me trouver jolie pour que les autres ne me regardent plus d’une mauvaise façon, comme si j’allais les écraser ! Peut être que je devrais !

A l’heure ou je vous écris cher lecteur, il est 16h35, et je suis en train de manger de la pâte à tartiner à la petite cuillère, le pot est pratiquement fini alors je l’ai acheté seulement hier. La seule chose qui me choque là dedans c’est que je n’en aurais plus pour le gâteau d’anniversaire de ma mère demain ! Je suis un monstre !

Screenshot-191

Screenshot-192

Pour me présenter, et bien voila, je m’appelle Debby, j’ai seulement vingt ans, je suis obèse. Le miracle de la vie a voulu que je n’aie ni diabète, ni mauvais cholestérol, ni aucunes autres maladies lié à mon surpoids. Mais très récemment j’ai perdu une personne de mon entourage, qui justement avait ces maladies à cause de son surpoids. Je ne veux pas que ça m’arrive, je veux rester en bonne santé. Je n’ai que vingt ans, plus tard, je voudrais peut être avoir des enfants, et je ne veux qu’ils cette vision que j’ai de moi-même !

 

C’est pourquoi il faut absolument que je fasse attention à ce que je mange et que je pratique plus d’activité physique. Je me suis dit qu’en partageant tout cela, ça m’aiderait à tenir ! A atteindre mes objectifs. Ainsi je vous donnerais des nouvelles régulièrement.

 

12 juin 2014, 1m58, 96kg !

Posté par Holly Sims à 20:00 - Commentaires [4] - Permalien [#]


13 juin 2014

2. Prise de décision

 

J’ai donc décidé de partager mon ressentit avec vous. C’est assez difficile de dire ce qu’on pense de soi même. Surtout à des gens que l’on ne connait pas. Mais je suis persuadée que cela peur m’aider.

 

Après avoir essayé de nombreux régimes, je laissé tomber pendant un trop long moment. Mon corps n’a pas cessé de se transformer et devenir cette chose informe ! Mais je suis maintenant déterminée à me reprendre en main. La semaine dernière, j’ai donc eu ce rendez vous avec cette nutritionniste. J’ai tellement honte de moi, lorsqu’il faut passer sur le pèse personne, et de voir que mon poids à encore augmenter. C’est absolument horrible d’avoir cette impression que le chiffre ne descendra jamais. La nutritionniste m’a conseillé de bouger plus, de faire un minimum de vingt à trente minutes d’activité physique par jours. Mon dieu, qu’est ce que je déteste le sport ! Je ne dis pas que je ne vais pas essayer mais, entre nous je pèse une tonne et bouger tous ça, ça serait un exploit ! Voila que je me cherche déjà des excuses…

 

Evidemment, je ne m’y suis pas mise tout de suite !Parce qu’en plus de ça je suis du genre flemmard. Bref, j’ai téléchargé quelques vidéos de fitness sur le web pour voir ce que ça donnait. Ce sont des vidéos de trente minutes, donc c’est parfait. Il suffit que j’en fasse une par jour ! J’ai commencé ce matin, à la fraiche, parce qu’avec la chaleur qu’il fait dehors, ce n’est possible de faire ça en pleine après midi. Au bout de seulement deux minutes, je n’arrive plus à respirer, je suis rouge comme un poivron et je transpire comme il n’est pas permis ! Deux minutes ! Il faut que je me rafraichisse, je crois qu’il y a des glaces dans le congèle. En descendant dans la cuisine, j’aperçois mon reflet dans la fenêtre. Un reflet informe, une grosse baleine en train de couler au fond, du fond et du fin fond de l’océan, si celui est assez vaste pour m’accueillir ! Je me hais vraiment ainsi, je déteste cette fille aux cheveux châtains, à qui on ne voit même plus les traits du visage. Mes joues sont si enflées, que c’est à peine si on voit mes yeux ! Mais cette vision m’empêche de continuer ma route jusqu’au congélateur. Je remonte et fini la vidéo, malgré l’immense douleur dans mes jambes, malgré que j’ai très chaud, malgré que la transpiration qui coule sur mon visage me brûle, malgré que les cuisses sont si grosse qu’elles se frottent l’une contre l’autre et me crées des brûlures insupportables ! Malgré tout ça j’ai fini la vidéo, et j’arrive à respirer ! Mais là, il faut vraiment que j’aille prendre une douche.

Ma première mission est accomplie, il faut maintenant s’assurer que je m’y tienne tous les jours.

 

La seconde mission est bien sur mon alimentation. Il faut que j’occupe mieux mes après midi afin de ne pas avoir envie de grignoter. Ensuite il faudra que je demande à ma mère de préparer des plats avec plus de légumes, et sans crème ou autres sauces grasses et sucrées. Vous voyez, le pire c’est que je sais exactement ce qu’il faut faire pour que tout fonctionne, le tout est de s’y mettre.

 

Mais s’y mettre toute seule dans son coin, pendant que le reste de ma famille se goinfrera de chose et d’autre que j’aimerai aussi manger, et bien c’est difficile. Oui parce que ma famille, et toute ma familles, est aussi du genre à prendre beaucoup de plaisir en mangeant. Tous les dimanches, on invite les membres de la famille : la tante Lucie, et son mari, qui doit se déplacer en fauteuil roulant, car son poids l’empêche de se lever ; le cousin Harry, qui finit toujours par casser une chaise, papi, qui se ressert toujours du dessert plus que tous le monde, sans parler de ma mère Dania

 

 

de mon père Bob, et de mon petit frère, Barry, qui prend le même chemin. La semaine dernière, c’était l’anniversaire de ma mère par exemple. Nous n’avions plus de pâte à tartiner, quelqu’un, qui n’a pas voulu l’avouer, avait tout mangé la veille. On a juste retrouvé le pot vide dans le placard… Il a fallu commander des gâteaux assez rapidement. Oui Des gâteaux, pas seulement un. Nous n’étions que quatre, ce jour là, mais nous avons tous manger ! Il ne restait pas la moindre petite miette.

 

Avec mon frère, nous nous sommes même disputés pour avoir la dernière part. Et le soir même, ma mère n’a trouvé de mieux que de manger un pot de glace devant la télé. En fait, il faut dire que nous ne regardons pas vraiment la télé, c’est juste une excuse pour pouvoir manger des cochonneries devant. Mes parents fond comme ça depuis toujours, nous arrêter maintenant est chose impossible. Et pourtant, ce soir là, j’ai pris sur moi, j’ai préféré quitte la pièce pour ne pas craquer !

 

Depuis, je fuis un peu ma famille car si je suis comme ça, c’est aussi un peu à cause des habitudes que l’on a prise ensemble. Avant le repas du midi, donc je décide d’aller parler à ma mère. Mais elle ne comprend pas. Et comme d’habitude, elle me dit que je suis jolie, que la vie est courte et qu’il faut se faire plaisir comme on peut. Oui maman, la vie est courte, mais elle peut l’être encore plus, si on ne prend pas soin de sa santé ! A partie d’aujourd’hui je dois prendre une décision : soir je fais la cuisine moi-même, mais cela ne risque par de plaire à tout le monde de manger
des vieux épinards, soit je déménage, mais sans argent cela risque d’être difficile, et si je prends cette décision mes parents le prendront mal et ne voudront certainement pas m’aider. Que faire ? En attendant, c’est un nouveau jour, donc une nouvelle vidéo. Je choisis volontairement de me mettre un miroir dans ma chambre, ainsi je vois mon reflet, celui qui me répugne tant, mais qui me booste pour faire terminer ces fichus vidéos de fitness !

 

Je voulais vous remercier de votre soutien, cela me vraiment très plaisir ! A la fin de al semaine je remonte sur le pèse personne, je ne manquerais pas de vous donner des nouvelles.

18 juin 2014, 1m58, 98.5kg !

 

 

 

 

 

Posté par Holly Sims à 14:57 - Commentaires [4] - Permalien [#]

14 juin 2014

3. Attention à la démotivation

Voila une semaine que je me motive à faire ces vidéos e fitness. Je m’y suis tenue, les trois premiers jours…. Et après fini les vacances. Je viens d’être embauché comme secrétaire au spa de la ville. Je reste assise sur une chaise toute la journée, je commence tôt et je fini vers 16h quand il fait bien chaud. Trop chaud pour se mettre ensuite au sport. J’ai discuté avec la seule amie que j’ai, elle m’a conseillé la natation, apparemment on ne sentirait pas l’effort. Mais franchement je ne suis pas à l’aise en maillot de bain. Les gens me regardent, et très souvent j’entends ces fillettes toutes maigrichonnes se moquer de ma corpulence. Non la piscine ce n’est pas pour moi !

 

Et bien sur, il en faut peut pour me démotiver. J’ai renoncé à déménager, pour le moment, il faudra bien que ça arrive un jour. Cependant j’ai pris la décision de me préparer mes repas, et d’essayer de m’enfuir de la maison les dimanches, quant on invite toute la famille. Je dois vous avouer que c’est très difficile, vraiment, de penser qu’ils sont tous à la maison à manger de bons petits plats. Tandis que moi je mange une salade verte et un morceau de poulet. Même la vinaigrette doit être allégée. Une vinaigrette, c’est une vinaigrette non ? Enfin, j’ai quand même le plaisir de vous annoncer que j’ai quand vu un changement majeur ! Hier je suis montée sur le pèse personne et deviné quoi ? J’ai perdu 500g. Alors oui ce n’est pas beaucoup, mais pour moi le moindre gramme perdu est important !

 

 

Maintenant, il faut que je m’organise pour pouvoir faire ces trente minutes tous les jours. Pendant mes jours de repos, je peux le faire le matin comme prévu, mais pendant mes jours de travail dur dur ! Bon verra ça demain… Hier ma demi-sœur est venue nous rendre visite. J’ai été choqué ! Elle qui était si belle, et que je jalousais tellement lorsque nous étions enfants. Lorsque je l’ai vu, je ne l’ai d’abord pas reconnue. Elle a bien du prendre trente kilos. Mais elle n’a pas l’air de s’en plaindre, au contraire elle semble heureuse. Bien sure, elle est toujours jolie, mais disons qu’elle est plus enflée. Vu ma situation je n’ai rien à dire mais, vraiment c’est un changement conséquent, on ne peut pas s’empêcher de le remarquer. Dans la soirée, après qu’elle soit repartie, j’ai entendu mes parents en discuter, ils avaient aussi surpris que moi. Peut être que cela cachait autre chose. Et peut être qu’elle en souffrait tout autant que moi, mais qu’elle le cachait. Nous n’étions pas très proche mais peut être que je pourrais l’appeler et en discuter avec elle, on pourrait se motiver ensemble ?

Je l’ai donc appelé et nous sommes allées prendre un café (avec de la chantilly et des biscuits malheureusement). Et nous avons discuté longuement avant de venir au sujet qui m’intéressait.

 

« Tu sais Shanon, j’essaye de perdre du poids en ce moment, et je cherche une partenaire pour faire du sport, je me demandais si tu voulais venir avec moi, commençait-je

-          Oh tu sais j’ai arrêté le sport il y a un bout de temps, répondit-elle

-          Mais ne t’en fais, ce n’est rien de très difficile, c’est surtout histoire de bouger un peu, tu vois ?

-          Non mais arrête, je n’ai pas envie de faire du sport, d’accord ? Je n’ai pas de poids à perdre moi, je m’en fiche d’être ronde ! »

Elle était tellement remontée, je n’ai pas eu le temps de m’excusé qu’elle était déjà partie. Et bien, celle je ne m’y attendais pas. Mais je crois que j’avais vu juste il y avait bien quelque chose qui n’allait ! Je ferais ma fouineuse plus tard. Pour le moment il était dix huit heures, et je venais de mangé des biscuits. Il fallait les évacuer avant qu’ils ne se stoquent dans mes grosses fesses ! Allez hop en tenue de jogging, jusqu’à la maison. Evidemment, c’était à prévoir, je n’ai pas d’endurance, et il faut que je m’arrête au premier carrefour. Je suis pourtant décidée à le finir ce jogging, mais après une petite pause. Malheureusement pour moi je n’ai pas eu le temps, un jeune homme qui faisait également son jogging de fin de journée, m’a attrapé par le bras pour que je continue de courir. Et il fit de même à chaque fois qu’il sentait que j’allais abandonner. Au final, je suis arrivée à la maison ! Même si j’avais du mal, beaucoup de mal à reprendre ma respiration, j’étais arrivé. Je me suis vite retournée, pour voir si je connaissais ce jeune homme, et non il ne me disait rien. En revanche, il était très mignon ! Mais le question que je me posais c’est pourquoi avait-il voulu m’aider ?

Cette semaine que de mystères ! Ma demi-sœur, qui avait pris du poids si rapidement et qui s’était fâchée, comme je ne l’avais jamais vu auparavant. Et cet homme qui m’avait ramené jusqu'à la maison. L’important c’est que je reste motivé, et je ne pense plus à grignoter dans l’après midi.

 

24 juin 2014, 1m58 (toujours) 98kg !!!

 

 

 

Posté par Holly Sims à 16:31 - Commentaires [3] - Permalien [#]